Conférence : Nokia et sa stratégie

Conférence : Nokia et sa stratégie

La nouvelle stratégie Nokia : Conséquences et opportunités pour l’écosystème mobile
Aujourd’hui avait lieu la conférence “La nouvelle stratégie Nokia : Conséquences et opportunités pour l’écosystème mobile” à la cantine numérique de Rennes.

Présenté par Bertrand Dupuis, Directeur Marketing des Services de Nokia, la conférence présentait la nouvelle stratégie de Nokia suite à son partenariat avec Microsoft annoncé le 11 février. Etait aussi présent Julien Amouroux, Developer Marketing Manager de Nokia.

Nokia a abordé plusieurs sujets : Symbian, Qt et Windows Phone 7. Pour ce résumé, je vais me concentrer sur le côté Windows Phone 7.

La stratégie

Nokia développe et développera “des mobiles extraordinaires”.

L’idée est vraiment de redevenir leader sur la téléphonie mobile et notamment sur les smartphones. Pour ceci, Nokia se basera sur 3 piliers :

– les smartphones : le partenariat avec microsoft

– comment on peut aller chercher le prochain milliard d’utilisateurs connectés à l’internet mobile (inde, chine notamment)

– comment participer à la prochaine rupture, comme apple avait enclenché la rupture smartphone il y a quelques années.

Le tout en se différenciant, le but étant de s’éloigner du smartphone noir, clone de iphone (ndlr : samsung galaxy S) au niveau design et R&D

Pourquoi Nokia s’est rapproché de Microsoft

Nokia est conscient que Symbian est un OS vieillissant et qu’il n’a pas forcément répondu aux attentes des utilisateurs niveau expérience utilisateur. De plus, Nokia veut se reconcentrer dans son métier principal : le hardware, leurs plus-values est la dedans. Donc pour redevenir leader sur le marché des smartphones, il faut s’associer avec un fabricant d’OS qui a déjà tout un ecosystème en place. Aujourd’hui, il n’y en a que 3 majeurs : Apple, Google et Microsoft.

Apple n’est pas un candidat, la firme de cupertino ne distribuant pas son OS.

Google via android peut être une solution tout comme Microsoft via Windows Phone 7.

 

Pourquoi pas android ?

 

Nokia n’a pas choisi android pour plusieurs raisons :

– niveau business model, Nokia ne s’est pas reconnu dedans. Google offre son OS et ensuite récupère la monétisation via la publicité. Nokia ne veut pas prôner ce système, ils préfèrent intégrer l’opérateur téléphonique dans la chaine de valeur, et donc l’opérateur va revendre les mobiles et c’est lui qui à travers ses politiques de contenus et de revente de minutes qui va récupérer la valeur que l’on fait au delà de la vente des mobiles

– Nokia a racheté Navtek il y a quelques années, il aurait été très difficile pour nokia de jouer sur la différence avec google maps

– les négociations avec android ont été plus compliquées qu’avec microsoft.

Comment Nokia et Microsoft se complètent

Nokia s’est trouvé beaucoup de complémentarité avec Microsoft contrairement à android où ils se sont trouvé plus de concurrence.

 

Ce que Nokia apporte

Nokia peut apporter du hardware et à une grande maîtrise dans ce domaine.

Nokia dispose d’accords commerciaux avec les revendeurs téléphoniques que microsoft n’avait pas, Nokia étant présent dans plus de 150 pays. Il faut savoir que contrairement à la france, ou la vente de mobile est fait en majorité par les boutiques des opérateurs, ce n’est pas forcément le cas dans tous les pays ou les revendeurs (type phone house) sont le principal vecteur de vente et Nokia sait comment les adresser.

Les opérateurs téléphoniques partenaires et notamment les partenariats sur la refacturation des achats d’applications directement sur la facture de l’opérateur.

Navtek : il n’existe que deux sociétés disposant d’une cartographie planétaire, son concurrent étant le néerlandais Tele Atlas

Son expérience dans les stores avec notamment Ovi Store.

Ce que microsoft apporte

Son système d’exploitation Windows Phone 7, mais aussi potentiellement le prochain OS Microsoft sur tablette.

Microsoft apporte ad-center, sa régie publicité

La partie divertissement : XBox, Zune. Nokia n’a jamais réussi à attendre le domicile des utilisateurs.

L’écosystème de développeurs.

les réseau sociaux et le système de communication unifié (Lync, Windows Live) sur le mobile.

 

Pourquoi ne pas continuer avec symbian ou meego ?

Symbian est vieillissant, le temps presse et il fallait faire vite.

Pour meego, Nokia n’a pas réussi à assez fédérer de grands acteurs internet du marché pour aller plus vite. Toutefois, Nokia sortira un mobile en fin d’année sous Meego. Nokia ne se désintéresse pas pour autant de ce système, mais le met de côté, il pourrait servir de plateforme pour une prochaine rupture pour les futurs générations. Ils travaillent sur des concepts (mobiles projetés, 3D, etc…) meego pourrait être de la partie dans un modèle exploratoire.

Donc il était moins risqué de prendre un système existant et l’emmener vers un autre niveau en termes de volume, d’avoir un vrai partenariat ou nokia aura une valeur auprès de microsoft.

Le milliard suivant

Comment nokia va aller chercher les utilisateurs qui n’ont pas de smartphones et qui dans les années prochaines pourraient être intéressés. On parle notamment des pays immergeant (inde, chine), mais aussi de nos utilisateurs, on oublie facilement que les smartphones en france, ce n’est que 15-20% du marché français. Nokia souhaite donc vraiment aller chercher les nouveaux utilisateurs qui représentent 80% du marché français que de piquer les utilisateurs des concurrents.

Comment on va faire rentrer chez madame michu des mobiles connectés avec une réelle expérience mobile (html5) mais qui ont moins d’argents que des utilisateurs d’iphone. Cela passe donc par des mobiles à bas prix avec une expérience de navigation digne de ce nom et un OS pouvant accueillir des nouvelles applications. On ne parle pas spécifiquement ici de Windows Phone 7.

Les premiers Windows Phone

Les smartphones pour 2011 seront des symbian, Windows Phone 7 est pour début 2012 pour le volume. Toutefois un windows phone 7 sous mango sortira en 2011, toutefois  pas à de grand volumes, car le marché français est guidé par les opérateurs et pour vendre des mobiles en volume sur la fin d’année, il faut qu’ils arrivent en Juillet/Août dans les bacs, ce qui ne sera pas le cas.

Un des premiers smartphones pour 2012 sera un cran en dessous, moins cher, pour viser une autre cible.

Nokia travaille avec microsoft pour baisser les spécifications matérielles requises pour Windows Phone, afin de baisser les tarifs d’acquisition et donc d’adresser un public encore plus large.

Dans un premier temps, Symbian adressera le moyen de gamme alors que Windows Phone le haut de gamme. Symbian laissera sa place au fur et à mesure à Windows Phone jusqu’à 2014-2015 ou Symbian prendra une retraite bien mérité.

Nokia et son partenariat privilégié

Le premier Windows Phone qui sortira en 2011, aura un mango quasi brute, la valeur ajoutée sera sur le hardware et sur les applications embarquées.

Toutefois Nokia aura la main sur le système et compte bien pour 2012 modifier l’expérience utilisateur afin d’avoir vraiment une plus-value. Toutefois, il n’y aura pas de sectorisation, les applications windows phone tourneront sur tous les smartphones, compris Nokia, mais il sera possible d’utiliser des fonctionnalités supplémentaires sur les téléphones nokia. Les éditeurs pourront donc, s’il le souhaite, ajouter une expérience utilisateur spécifique aux nokia.

Toutefois, il n’a pas été abordé quelles seront ces modifications.

La partie qui va suivre n’est qu’une supposition de l’auteur !

A titre personnel, j’imagine ceci comme un gadget, une possibilité qui apportera une expérience en plus, mais pas du tout indispensable afin de ne pas sectoriser le marché. Par exemple, j’imagine :

– des hubs spécifiques nokia avec qui il sera possible d’interagir

– une possibilité d’interagir sur l’écran de verouillage

– un écran supplémentaire pour les notifications.

L’idée pour nokia est qu’il ne faut pas dénaturer l’OS, les applications devront tourner sur tous les téléphones, quel que soit la marque mais d’ajouter son petit plus.

Ovi Maps sur Windows Phone

Via le partenariat Microsoft-Nokia, Navtek fait partie du deal et donc sera intégrer dans windows phone quel que soit la marque du téléphone.

Le rachat par Microsoft

Le sujet a été abordé très rapidement et à évidemment pas été confirmé, au contraire.

Je vais plutôt donner ma vision de la chose.

Nokia est maintenant un partenaire très privilégie avec Microsoft, à tel point que les équipes des deux sociétés vont travailler ensemble (je pense notamment aux équipes de Bing Maps et Ovi Maps), de plus il ne faut pas oublier que le pdg actuel de nokia, Stephen Elop, est un ancien de microsoft. Nokia et microsoft travaille donc main dans la main, il n’y a donc aucun intérêt pour Microsoft de racheter Nokia, si ce n’est que de se fâcher avec ses autres partenaires mobiles que sont LG, samsung, HTC, Dell et nouvellement ZTE, fujisti et acer.

De plus, microsoft c’est avant tout du software, mis à part les périphériques et les consoles de jeu (mais difficile de faire différemment pour le coup), microsoft n’a jamais été vraiment intéressé par le hardware, même surface 2, c’est samsung.

 

Conclusion de l’auteur

J’ai beaucoup apprécié cette rencontre avec les acteurs de Nokia, ils semblent très motivé et ont de belles perspectives pour le système d’exploitation de microsoft. J’attends avec impatience les windows Phone Nokia (leurs appareils photo sont juste les meilleurs du marché), pas forcément le modèle de 2011, mais plutôt les modèles de 2012 quand Nokia se sera vraiment approprié la plateforme. Bertrand et Julien ont été vraiment très ouvert, simple et sympathique et  semble vraiment vouloir travailler avec la communauté (ce qui est réciproque lorsque l’on voit le nombre de développeur qui attente les téléphones de la firme finlandaise) et je pense que l’on travaillera ensemble prochainement.

Comments are closed.